Amrun o Lamedon by Eirien Tuilinn

Amrn o Lamedon


par Eirien Tuilinn

 

 

Eirien Tuilinn o Lamedon est l'auteur d'un site poétique Elfique dont le titre est Tol Gannel. Elle écrivit sur la forme de son poème Sindarin: "Une Chanson de l'Aurore" est une forme commune d'un standard médiéval en Provence, France, et Allemagne, dans laquelle un couple d'amants pleurent l'arrivée de l'Aube, ce qui signifie qu'il doivent partir. Souvent la femme est mariée, mais cela ne semble pas être le cas ici. Quelle est la preuve, au moins que ce couple ne soit pas marié l'un à l'autre?

 

 

Tolo, hr nn! 

Le darthathon ne Chiriliant 

nuin Ithil. 

Ne chenedril 

deliannen an uir i eiliant. 

Orath o Amrn anglennant. 

 

Sl forodren! 

Hebithon am melethron nn 

angoll elui, 

esgal chithui. 

Gwedithon ne thail nill nibin. 

Amrn! Rn nn linna ess ln. 

 

A vrannon vain! 

Guren chelthennin 'iritha 

or i ringloss. 

Im alagos. 

Breithatha i 'lchaust vara. 

I graban ed Amrn dhrega.

 

 

Traduction: 

 

"Viens mon Seigneur! je t'attendrai sur le pont de Ciril, sous la lune. Dans le miroir, j'ai caché l'arc-en-ciel pour toujours. Les lumières de l'Aube approchent. 

 

Vent du Nord! Pour mon amantr, je m'habillerai avec un manteau d'étoiles. un voile de brume. J'attacherai de petites cloches à mes pieds. Aube! Mes pas chantent son nom. 

 

O beau seigneur! Mon coeur nu tremble sur la neige froide. Je suis un vent violent. The impetuous honey bed bursts suddenly. The raven of Dawn leaves"

 

 

page principale